• bandeau2
Vous êtes ici :   ACCUEIL » Les réservoirs d'eau
N'hésitez pas à cliquer sur les photos...

En reconstituant l'intérieur du bateau, la question des réservoirs s'est rapidement posée.

Lors de l'achat, le voilier était équipé de 2 réservoirs souples de 150L, non branchés. S'agissant d'un "appartement sur l'eau", le bateau était raccordé au réseau municipal par l'arrière et tout le circuit intérieur (eau chaude et froide) avait été refait dans le cadre de ce raccordement.

Avant de remonter les cloisons et banquette, j'ai donc souhaité construire et fixer des réservoirs sur mesure. Pour simplifier le travail et essayer de trouver un devis intéressant, j'avais réalisé une forme de réservoir en escalier, d'une contenance d'environ 200 litres chacun. Deux réservoirs devaient se glisser sous le carré.



Sur les différents forums et notamment celui de Hisse et Oh, j'avais récupéré des explications détaillées sur la confection de réservoirs en polyéthylène (PE).

Le seul problème du PE est qu'il nécessite un pistolet à souder spécifique et excessivement coûteux, que je n'avais pas envie d'acheter juste pour cela. Une entreprise en plasturgie m'avait fait un devis, d'environ 700 roros le réservoir, mais un tel investissement n'était pas budgétisé. Au pire, j'avais les réservoirs souples et comme je comptais investir dans la grand voile et l'accastillage, les réservoirs devaient donc me coûter le moins cher possible.

J'ai donc essayé de réaliser ces réservoirs avec du Forex, matériau que j'avais acheté pour refaire les deux portes d'entrée, et des cloisons du frigo...

Highslide JS   Highslide JS

J'ai commencé le premier réservoir comme en essai en grandeur nature (qui, de fait, a été validé) après avoir réalisé des tests avec de la colle (j'ai oublié le nom) pour gouttière et autres tuyaux en PVC.
En constatant que cette colle faisait fondre le Forex, j'avais réalisé une petite cuvette en Forex aux parois collées.
Aucune fuite, let's go...

Chaque plaque a été découpée avec une marge suffisante pour me permettre de réaliser des saignées avec la défonceuse. Ensuite, après avoir généreusement badigeonné de colle les côtés à encastrer, les parois et cloisons anti-roulis étaient vissées pour garantir une bonne stabilité de l'ensemble.
L'ensemble était calculé pour s'insérer entre les varangues, sous le carré et, okazou, des bandes de mat ont été résinées en plus (pas très convaincant d'ailleurs, cette manip').


Highslide JS   Highslide JS


Par manque de plaques, un réservoir a été réalisé en partie en 10mm (dessus et dessous) et en 5mm (pour les côtés).
Sur l'un des réservoirs, suite aux manipulations pour entrer ces engins dans le bateau, une petite fuite s'était signalée. Donc, tests et autres remplissages avec essais en créant une colonne d'eau dans le bateau. A noter qu'en faisant un test de colonne d'eau à la maison, avec une plus forte hauteur, le réservoir aux parois plus fines s'est bombé sans lacher, alors que celui entièrement en 10mm a fait "sauter" son bouchon.

Highslide JS

smile


Les réservoirs ont ensuite été positionnés (sangles, mousses et colle) entre les varangues avant la reconstruction de l'intérieur (photos à venir)


Highslide JS   Highslide JS

La pompe à eau a ensuite été installée sous le plancher d'un équipet de la cuisine (à l'envers, il faut lever et retourner le plancher), le circuit dispose d'un filtre et de différents robinets qui me permettent de d'avoir de l'eau soit par le réseau municipal, soit par les réservoirs...
 

Date de création : 15/11/2008 17:44
Dernière modification : 09/06/2009 10:37
Catégorie : - La rénovation de Schnaps
Page lue 9133 fois

Dans plaisance, il y a plaisir...
Romans policiers
Mes Polars
 
Pour découvrir mes
romans policiers ....

et/ou lire des extraits...

(nouvelle fenêtre)
biggrin